Comme l’a si bien écrit Paul Eluard « Il ne faut pas de tout pour faire un monde, il faut du bonheur et rien d’autre. » Et bien souvent nous passons à côté de tous ces petits moments magiques  qui ponctuent nos quotidiens. Trop pressés, trop stressés, nous courrons toute la journée en espérant gagner du temps. Alors qu’il faut juste accepter de « perdre » un peu de ce temps si précieux pour mieux le savourer justement. C’est la raison d’être de cette rubrique intitulée « Instants tannés »: faire des arrêts sur image sur des moments de grâce. Pour en profiter. Pleinement.

Ces ombres chinoises projetées sur le mur, ont  éveillées en moi des souvenirs . Telles les  fameuses madeleines de Proust, elles m’ont fait revivre des moments heureux, enfouis au creux de ma mémoire mais ne demandant qu’à ressurgir.